Pourquoi les filles vont à la salle de bain en groupe?

Basé sur aucune recherche scientifique et seulement des constatations que j’ai pu observer à travers mes expériences en tant que femme : la gente féminine préfère être en groupe. Une des raisons principales qui justifie cette affirmation est, selon moi, reliée au sentiment de sécurité qu’un individu ressent lorsqu’il est entouré. Bien sûr, il y a aussi le côté social et plaisant de faire des activités en groupe, mais est-ce que ces excursions peuplées cachent autre chose? C’est le mystère que je souhaite élucider dans cet article. Je souhaite démystifier, d’un point de vue banal, l’origine des déplacements de groupes féminins. Faites attention, ceci est une généralisation.

Tout d’abord, beaucoup se demandent pourquoi les filles vont à la salle de bain en gang. Bien sûr, il y a le côté social des réunions dans la salle de bain lors de la pause à l’école ou d’une chanson poche au bar. Viens le temps de s’occuper de nos affaires et de potiner sur les dernières tendances de l’heure. Ce n’est pas un secret, les filles prennent plus de temps que les garçons pour aller à la salle de bain. Chers hommes, croyez-le ou non, mais en règle générale, il faut faire la file pour avoir son tour dans le cubicule. Il faut aussi calculer quelques minutes de lavage de mains. Allez ajouter à ça quelques minutes de séchage de mains et de mise en pli entre amies; c’est rendu un outing social ma foi! Puis c’est tellement agréable d’avoir de la compagnie pendant que t’attends ton tour! En plus, si tu t’es bien timée, tu vas peut-être croiser du monde que tu connais et prendre des nouvelles de leur vie. Sinon, une récurrence, qui voit surtout le jour dans la salle de bain de bars, c’est la liaison d’une nouvelle amitié avec la fille qui a les mêmes souliers que toi ou qui connait les paroles de ta chanson préférée. Pour boucler la boucle, il y a quelque chose de festif à aller aux salles de bains avec tes amies.Wow, ça s’en vient super superficiel mon article!

Bon, passons. Ça peut sembler stupide ou ridicule, mais je crois que c’est rassurant de se déplacer en groupe. Que ce soit au secondaire, où tu as peur de te faire juger si tu marches dans les corridors seule, ou dans un restaurant où tu veux être sûre que ton amie est à l’aise avec sa double date, les déplacements de groupe sont les bienvenus. Lors d’une sortie, la salle de bain est l’endroit idéal pour rapatrier tes amies ou s’assurer que tout le monde va bien et a du plaisir. L’endroit offre un peu de privacy et ne permet pas aux garçons d’y entrer. Idéal pour avouer si le garçon que tu viens de rencontrer te plaît ou si tu as envie de te sauver. Encore une fois, ça peut sembler exagéré, mais des rencontres déplaisantes ou des attouchements non désirés sont une réalité pour beaucoup trop d’entre nous pour être ignorée. Ça peut être gênant d’attirer l’attention d’une amie en public pour lui faire part de ton désarroi, mais personne ne te questionnera si tu fais simplement aller à la salle de bain accompagnée. Parce que non, dire à l’harceleur qui essaie de mettre ses mains sur mes fesses que non, ça va, tu peux dégager n’est malheureusement pas une tactique qui fonctionne toujours bien. C’est à ce moment qu’une petite virée aux toilettes devient une porte de secours. C’est brillant! Dans cette société patriarcale, les filles ont réussi à se trouver un nid douillet dans la salle de bain. Victoire!

Je voudrais terminer en analysant un peu plus en détail la complexité du « code de filles » lors de sorties. En fait, l’idée de cet article m’est venue lors de cette discussion avec un de mes amis.

Lui : J’ai envie de sortir et lorsque je demande à mon groupe d’ami-e-s, les filles disent ne pas être à l’aise, parce qu’elles n’ont pas de supervision amicale. C’est exagéré, non?

Moi : Ehhhh, non.

Par supervision amicale, il voulait dire une personne de confiance qui va savoir prendre soin d’elles. Je ne trouvais pas cela fou du tout, car je suis pareille. J’ai assumé que les filles dans son groupe d’amies n’étaient pas si proches que ça, en plus de ne pas avoir l’habitude de sortir. Avec peine et misère, j’ai tenté de lui expliquer que sortir avec une personne qui peut te backer, que tu boives ou non, est un sentiment réconfortant. Ceci dit, ce n’est pas une gardienne, mais quelqu’un qui te connait assez bien pour être consciente de tes limites et savoir quand te secourir dans la jungle d’un bar ou d’un club. Lorsque j’ai commencé à sortir, j’y allais toujours avec les mêmes amies, mes meilleures amies. Nous avons développé des codes et des habitudes qui nous révèlent si nous nous amusons, si la présence d’un certain garçon est désirée ou si quelqu’un derrière nous est un peu trop insistant. Ces petits mouvements ou sourires font en sorte qu’on se comprend et qu’on se fait confiance les unes envers les autres. Nos codes nous ont aidées dans bien des situations et permis de s’éloigner de bien des malfaiteurs. Tout ça pour dire que je n’ai qu’à regarder une de mes amies, faire un petit signe et ça y est, nous sommes de l’autre côté de la salle. Même qu’une fois, j’ai essayé de dire à un gars que je ne m’intéressais pas aux hommes et ça ne l’a pas empêché de continuer ses avances. Heureusement, mes protectrices savent quand me sauver de ce genre de situation, et je sais faire de même avec elles. Nous connaissons nos limites et nous priorisons notre confort.

Mais, les filles, nous devons nous affirmer et apprendre à prendre la parole dans ces situations loufoques! Nous avons notre mot à dire quand une personne traverse notre ligne de confort. Va de même pour les hommes! Il faut réagir quand des gestes ou des actions nous déplaisent même si c’est éprouvant. Nos ami-e-s et nos proches peuvent nous aider dans ces moments où nous sentons que notre propre volonté (ou non-volonté) n’est pas suffisante. Alors oui, je comprends les filles qui n’osent pas se mettre dans un environnement peu familier avec personne sur qui se fier. C’est un bon sentiment de savoir que quelqu’un te connait assez pour savoir ce qui te rend inconfortable et oser t’aider dans des situations désagréables. Ça revient au fait que de se promener en groupe, c’est rassurant, et que de se promener avec le bon groupe ça peut changer la donne d’une soirée…

Pour récapituler, il est agréable d’aller à salle de bain en groupe. C’est une activité sociale et plaisante qui peut découler d’une nécessité. Il y a aussi la rassurance d’être entouré-e, à l’école, dans la rue, dans un club. C’est un privilège que de se sentir en sécurité. Finalement, sortir dans les bars n’est pas pour tout le monde, bien à vous d’aimer cela ou non, mais si c’est une activité qui vous plait, je trouve qu’il est apaisant d’être bien accompagné-e.

Ensemble,

Princesse Chihiro


Princesse Chihiro, jeune femme d’affaire en devenir, métamorphosée en féministe vorace, elle parcourt le monde à la recherche de remèdes sociétaux.

Pour lire le dernier article de Princesse Chihiro Mon vagin me servait de cockblock – c’est ici!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s